Gérer un conflit avec un employeur chinois

Gauthier m’a envoyé ce mail qui pourra servir de base pour tous ceux qui bossent en Chine et qui risquent donc un (possible) conflit avec un employeur abusif :

Avec sa permission, voici le mail en question :

Bonjour Alex,

Je voulais vous faire part de mon expérience et des services en Chine que je recommande, compte tenu de l’isolement que l’on peut ressentir à l’étranger dans un conflit avec un employeur abusif.

Alors avant de faire appel à un avocat, vous savez fort probablement qu’il existe un bureau qui s’appelle Labor supervision :

http://www.lawinfochina.com/display.aspx?lib=law&id=3836

Il permet de négocier avec son employeur pour trouver un accord à l’amiable, ce que j’ai obtenu à l’aide d’un ami chinois et donc je recommande ce service aux autres ressortissants étrangers.
Sans accord trouvé, ce bureau permet de poursuivre son employeur dans un tribunal du travail, de ce que j’ai compris, pour obtenir un dédommagement.

Le deuxième conseil, c’est d’envoyer un e-mail au gouvernement chinois. Ils prennent les escroqueries de leurs citoyens en position de force très au sérieux :

http://english.www.gov.cn/services/201706/21/content_WS5e04749bc6d0554996894a1a.html

http://www.chengdu.gov.cn/english/connect/feedback.shtml
Ils ont appelé mon employeur chinois une semaine après l’envoi de mon e-mail, cet employeur m’a demandé un screenshot d’un deuxième email signalant que tous les problèmes étaient résolus. Sans ce deuxième e-mail, il aurait eu une amende.

Cela m’a permis de récupérer mon permis de travail qu’il tardait à me rendre et à obtenir les documents requis pour transférer mon visa.

Le code du travail chinois m’a aussi été utile dans les négociations, en cas de paiement de salaire tardif, le contrat de travail n’est plus valable. Un paiement de salaire tardif requiert un dédommagement.

http://english.www.gov.cn/archive/laws_regulations/2014/08/23/content_281474983042473.htm

Bien à vous,
Gauthier

1 J'aime