Les meilleurs manuels de chinois (Reco + Avis)

Je n’ai jamais été un grand fan d’étudier avec un manuel de chinois.

C’est en grande partie dû à mon style de vie « nomade digital », c’est-à-dire que pendant des années, toutes mes possessions matérielles devaient tenir dans un sac à dos de 25L.

Donc les gros manuels de chinois qui prennent de la place, ça n’a jamais été mon truc.

Cependant, il y a quand même une série de manuels qui m’a beaucoup aidé et que je recommande. C’est la série « le chinois contemporain »

C’est une série divisée en 4 manuels. Le premier s’adressant aux grands débutants et le dernier plutôt aux niveaux intermédiaire (HSK 3-4). Chaque manuel est constitué d’une dizaine de leçons et chaque leçon est composée de 2 textes (Audio inclus) + des explications.

Pour moi le gros avantage de cette série (en plus d’être en français), c’est surtout les explications des règles de grammaire, en particulier dans le dernier manuel qui traite de règles plus compliquées (par exemple les différents sens du complément 起来 ou même de 上)

Ce que j’aime bien, c’est que chaque leçon « exagére » une règle en la mettant artificiellement « trop » en avant dans les audio/textes de chaque leçon. Ça aide beaucoup à assimiler la règle et ça m’a permis de progresser plus vite quand je galérais sur le plateau intermédiaire en chinois.

Par contre ce n’est pas forcément le meilleur manuel de chinois, il y a quand même quelques défauts :

Déjà il y a un gros gap de difficulté entre chaque leçon. Donc ce n’est pas spécialement la série que je recommanderais à quelqu’un qui se lance en autodidacte. À mon avis il faut forcément coupler cette série de manuels avec une méthode plus complète.

Ensuite, le vocabulaire de certaines leçons est complètement inutile. Par exemple les leçons du premier manuel introduisent du vocabulaire littéraire. Pas forcément un problème pour ceux qui veulent se lancer tout de suite dans la lecture d’ouvrage en mandarin mais complètement inutile pour quelqu’un qui prépare un voyage en Chine.

Bref en résumé, je dirais que cette série est un bon complément pour quelqu’un qui apprends avec un tuteur ou prof particulier. Ça permet d’avoir un support théorique et d’approfondir certaines règles de grammaire.

Et vous ? Quelles sont vos manuels préférés que vous recommandez pour apprendre la langue chinoise ?

2 J'aimes

新实用汉语课本
刘珣-Prof de l’Université de langue et de culture de Pékin.
我的大神

1 J'aime

Quand j’ai débuté les cours au lycée, notre prof chinoise nous a conseillé d’acheter ce livre : Méthode d’initiation à la langue et à l’écriture chinoises de Joël Bellassen

Joel bellassen

C’est une bonne initiation pour les débutants, il y a même un CD pour l’audio (ne fonctionne pas sur les ordinateurs mac attention) ainsi que des grilles de caractères.

Par contre ça manque d’explications pour la grammaire et le contenu est relativement vite consommé. Pour moi c’est un bon support pour apprendre mais il faut un professeur à côté pour nous expliquer.

2 J'aimes

Bonjour,
Un ami m’avait recommandé Beijing Cursus qui est plutôt bien fait avec un livre d’apprentissage qui explique bien tous les caractères, des flashcards et un cahier d’écriture, mais comme de mon côté, je suis nomade aussi, j’ai vu il y a quelques semaines qu’ils avaient sorti leur méthode en tout numérique, et franchement, c’est sympa, avec les audios et une sorte d’appli pour écrire les caractères : ca marche sur ma tablette android et chez ma copine sur son ipad :wink:
Et ce que je cherchais aussi : ils ont mis des exercices auto-corrigés pour préparer le HSK


2 J'aimes

你好 Bonjour !

Quand j’ai débuté le mandarin au lycée, on a travaillé dans le manuel « Le chinois dans tous ses états » de Bun-Tuen Jégousse. C’est un bon livre pour les débutants qui apprennent le mandarin avec un professeur. Le livre suit la méthode traditionnelle de l’enseignement du mandarin, c’est à dire : dialogue, liste vocabulaire, grilles de caractères, une partie grammaire, une partie exercice. Il y a aussi un CD-ROM où on peut écouter les dialogues du livre avec pinyin ou sans pinyin, et aussi faire différents exercices pour mémoriser le vocabulaire.

Et quand j’ai fais mes études en Chine, avec le professeur, on a travaillé dans le livre « Boya » dont la méthode est la même que le livre ci-dessus, sauf que c’est en anglais. Pour le tome 1: niveau débutant, le livre possède un cahier d’exercice où l’élève peut travailler le pinyin, la grammaire et la rédaction.

3 J'aimes


Bonjour, de mon côté, à un niveau intermédiaire, j’ai découvert ce livre qui aborde différents sujets - culture, géographie, communications etc…et permet de découvrir de façon ludique un vocabulaire nouveau, exercices à l’appui. Je le trouve intéressant. il y a même la possibilité d’avoir des fichiers audio lorsqu’on commande sur le site.
Agnès

3 J'aimes

Bonjour, lors d’un stage intensif à Pékin, les manuels utilisés étaient 汉语口语速成。Des textes assez courts sur des situations courantes (restaurants, mode, voyages…) avec un peu d’humour, des expressions orales que je n’avais jamais rencontrées auparavant, j’ai plutôt apprécié. Pour la grammaire je me sers du Bescherelle Le chinois pour tous mais ce n’est pas vraiment un manuel

3 J'aimes

Coucou les sinophiles ! :wave:

Pour faire retour à ton poste Facebook Alex, voici les manuels que j’utilise ou n’utilise pas.

Alors pour ma part j’ai démarré le chinois dans les dramas. Donc beaucoup d’audio. Comme certaines expressions me restaient en tête, la langue m’a vite plu. J’ai eu envie d’apprendre mais l’écriture me paraissait insurmontable, encore plus que le japonais que j’avais l’habitude de côtoyer à travers les mangas et les animes. Je me suis tourné vers le coréen. Et grâce à Memrise, Duolinguo et Rosetta Stone j’ai commencé à avoir quelques notions. Frustrée, le chinois me restait en tête. En cherchant des appli pour le thaïlandais (oui je me disperse vite), je suis tombée sur HelloChinese.

L’appli me correspondait parfaitement ! Encore plus que Memrise que je trouvais pourtant super. Les choses à apprendre sont organisées par thématiques (famille, animaux, nourriture, chiffre, lieux, temps…), ce qui m’aide à trouver des moyens mnémotechniques pour palier à mes difficultés d’apprentissage. L’oral, l’écoute, l’écrit… Tout y est. J’ai fait une progression fulgurante en quelques jours à peine.

Comme j’aime beaucoup les livres et les supports physiques, j’ai commencé à chercher des livres.

Je suis tombé sur Chineasy. Si je me souviens bien c’est une maman qui a créé la méthode pour aider ses enfants dans l’apprentissage de l’écriture du mandarin. Le principe : chaque sinogramme est dessiné de manière à lui donner un sens. Exemple : 人rén (personne) dont le sinogramme devient un bonhomme qui marche. C’est un peu enfantin mais pour ma part c’est l’idéal. Il y a aussi un set de cartes qui fonctionne un peu comme un jeu de memory cards. Le seul souci avec cette méthode (qui existe aujourd’hui aussi en application), c’est qu’elle comporte des caractères traditionnels d’après ma prof. Sinon le livre est très intéressant, j’ai adoré la partie où l’auteur explique l’évolution du sinogramme 日 rì (soleil).





J’ai aussi acheté Premiers pas en chinois chez Larousse, qui n’était pas cher et très coloré. Je ne suis pas fan des méthodes Larousse normalement, mais si l’on n’est pas regardant, il est très agréable à lire, avec beaucoup d’apartés.


Ma mère m’a passé Mìng lăng lăng Manuel de chinois pour jeunes débutants chez Ellipses qu’elle s’était acheté il y a quelques années. De mémoire il avait l’air bien, mais soit il manquait de couleur, soit j’étais trop avancée, il n’a pas réussi à m’intéresser, j’ai vite fait le tour.



J’ai trouvé un jour en faisant mes courses à Auchan des petites fiches scolaires sympa, sur la science, le français, les maths… et les langues (portugais, arabe, espagnol, italien, japonais…) ! J’en ai pris dans presque toutes les langues que j’ai trouvé XD. Elles sont aux éditions Aedis. Pour une initiation j’ai trouvé les infos présentées assez étendues et variées.



Et pour finir, dernièrement j’ai acheté Grand imagier, petits ateliers (chinois et japonais) chez Ellipses pour mes neveux. (Ma nièce de 7 ans aime autant les langues que moi :p) et finalement je pense qu’il convient aussi aux adultes. Le système est ludique et pointu. J’ai tellement aimé que j’ai commandé la version espagnole et anglaise.




Bon vous avez compris je suis une inconditionnelle des bouquins, ce qui n’est pas économique, écologique, ni même pratique dans les déménagements. Mais bon on ne se refait pas.

J’ai aussi repéré d’occaz (le prix en neuf est juste exorbitant !) Beijing Cursus HSK1 qui m’a l’air très intéressant et qui est recommandé par Alex dans son topic sur « les 20 meilleurs outils pour apprendre le chinois ». Pour l’instant les déplacements étant limités, je ne peux pas le récupérer, mais j’ai hâte de le tester. Apparemment ils ont sorti la suite, HSK2. La méthode fonctionne avec un manuel, des cartes et un cahier d’écriture effaçable. Actuellement, c’est 68€ uniquement pour le manuel et 120€ et quelques pour l’intégral de la méthode.

Cette année, en parallèle de mes cours, je me suis inscrite à la fac en chinois à raison d’1h par semaine. Les cours en réel avec la prof m’ont beaucoup aidé dans l’écriture et la prononciation du ‘r’ dans certains mots. Malheureusement, entre les grèves et le confinement le semestre 2 a vite tourné court :s.

Voilà pour ce qu’il en est de mes manuels. Evidement tout ça c’est surtout pour des débutants (HSK1, HSK2, voir HSK3).

2 J'aimes

J’ajouterais volontiers la Méthode de Chinois de l’Asiathèque, avec un excellent cd de plus de sept heures d’enregistrement. 49 €

2 J'aimes

Bonjour,

cette méthode est historiquement la première qui a existé en France, l’auteur étant un sinologue avant l’heure, un « pionnier », à une époque où le chinois et son apprentissage était encore confidentiel en France.

Cet auteur était par ailleurs Professeur d’université, il enseignait le chinois et la manière de le transmettre aux futurs enseignants de collèges et lycées (CAPES).

J’ai d’ailleurs pu assister en live à quelques un de ses séminaires.

Les méthodes ont cependant maintenant aujourd’hui beaucoup évoluées, et ses cours sont quelque peu obsolètes, ses méthodes (par exemple, ce qu’il nommait « Les piliers de Jade », les principes incontournables à toujours garder en mémoire lorsque l’on s’attaque à ce très difficile exercice de l’enseignement du chinois), avec le recul, sont à mon avis, quelque peu trop dogmatiques et figées, mais cet avis n’engage évidemment que moi.

1 J'aime

Moi aussi j’ai beaucoup aimé travaillé avec ce livre. Les versions « boule de neige » sont très utiles pour mémoriser. le volume II (bleu) est trés bien aussi;

Voici d’ailleurs le profil LinkedIn de Joël Bellassen :
https://www.linkedin.com/in/joel-bellassen-b1501420

Et son site internet : www.joelbellassen.com

J’ai commencé au lycée avec la méthode d’initiation de Joel Bellassen. Je n’ai pas accroché car au final on apprends pas grand chose.

Puis à Taiwan j’ai utilisé la méthode 實用視聽華語 ( Practical audio visual chinese)

vous pouvez voir sur ce lien https://www.ccbc.com.tw/books/

cette méthode est bien faite, pour ceux qui apprennent les caractères traditionnels. Il n’y a pas de français mais de l’anglais en traduction.
la nouvelle édition est beaucoup plus claire, j’avais la deuxième édition et maintenant la 3ème donc j’ai pu comparé.
Les audios ont été également revu, ils sont clairs et aident vraiment dans l’apprentissage.

pour info on peut la trouver sur la librairie le Phénix et pour un peu moins cher sur le site espagnol " aprendechinohoy"

Par ailleurs le site aprendechinohoy a de nombreux ouvrages, manuels en chinois traditionnels et simplifiés qu’on ne trouve pas en France.

1 J'aime