L'utilité du logiciel de traduction Deepl pour apprendre le chinois

Je ne sais pas si le sujet a déjà été abordé sur le forum, mais il existe un outil que je trouve de plus en plus utile dans mon apprentissage du chinois, c’est le logiciel de traduction automatique (basé sur l’intelligence artificielle) proposé par Deepl.com

Il se présente lui-même comme le meilleur de tous, loin devant Google Translate, Baidu Translate, etc. J’ai fait des tests comparatifs à partir de divers paragraphes, aussi bien à partir du chinois vers le français que l’inverse (il y a plein d’autres langues proposées aussi, soit dit en passant), et ma conclusion est que c’est vrai : c’est le logiciel qui produit les traductions les plus propres, les meilleures au niveau qualitatif.

Ce n’est cependant pas parfait non plus, bien sûr, et il ne faut jamais s’en remettre à 100% à un logiciel de traduction. Mais c’est quand même très bon globalement parlant.

J’utilise de plus en plus Deepl dans des tas de situations (pas seulement pour copier-coller des articles en chinois afin d’avoir leur traduction en français). Y compris quand je suis en ligne avec un partenaire linguistique chinois et que je ne sais pas du tout comment formuler en chinois la phrase que j’ai en tête : je rentre vite fait sa version en français dans Deepl, et voilà, soudain je sais quoi dire en chinois ! Ca vient de m’arriver encore tout à l’heure lors d’une conversation téléphonique sur Wechat.

Il existe une version gratuite, qu’on ne peut utiliser qu’un nombre limité de fois consécutives. Et il existe une version payante pas trop chère (9 euros par mois environ), que je me suis finalement résolu à prendre car la version gratuite ne me suffisait plus. Avec la version payante, tout est illimité, et vous pouvez même donner à Deepl à manger le texte long de 500 pages de votre thèse en français : il va vous le prendre, vous le manger patiemment et vous recracher finalement sa version entièrement en chinois !

Bien sûr, il y a un danger avec ça : c’est de commencer à trop se reposer sur Deepl pour résoudre nos problèmes d’expression et de compréhension, et donc à faire au final moins d’efforts par soi-même dans notre travail d’apprentissage du chinois. Je me suis moi-même rendu compte de ce risque, à un moment où j’en faisais un usage un peu trop de « facilité ». Je veille donc maintenant à trouver le bon équilibre. Deepl doit rester un outil et ne pas prendre notre place dans l’apprentissage de la langue, même quand c’est difficile, lent et laborieux. Mais utilisé à bon escient, Deepl est clairement super utile !

Un excellent exercice que j’ai commencé à pratiquer, par exemple, pour faire de l’auto entraînement même quand on n’a pas de partenaire chinois disponible, c’est de s’exercer à traduire par soi-même en chinois une phrase que l’on s’est d’abord formulée en français dans sa tête ou par écrit, puis on rentre la même phrase en français dans Deepl et on compare ensuite la traduction en chinois qu’il propose avec ce qu’on avait nous-même d’abord produit comme tentative de traduction. Deepl devient ainsi comme une sorte de professeur/tuteur que l’on sollicite à notre gré.

9 J'aime

Bonsoir Samuel,
Et yes deepl plutôt sympa.
Toutefois (sauf erreur de ma part) pas de pinyin avec les tons pour les caractères (difference avec googleTrad), faut donc combiner les 2 :thinking:
Bonne soirée

3 J'aime

Bonjour Panam, en effet, ce qui manque sur Deepl c’est l’accès aux pinyin. :sweat_smile: Du coup, oui, il faut croiser les outils ; en fait, Deepl est surtout utile quand on connaît déjà un petit paquet de caractères et qu’on n’a pas à chercher sans arrêt quelle est leur prononciation.

1 J'aime

J’irai jeter un œil sur ce logiciel.
Je ne sais pas, si cela a été évoqué sur le forum ou ailleurs avec Alex : mes amis chinois utilisent 法语助手, qui est un EXCELLENT outil pour le vocabulaire ET la grammaire. Qd j’ai un doute sur la préposition à utiliser avec un verbe, sur une structure grammaticale … je consulte cette app ( gratuite).
祝大家有美好的一天

3 J'aime

Bonjour
J’ai aussi testé Deepl, mais au final il n’est pas mieux que le traducteur de Google, il a du mal à respecter la structure de la phrase. Le mieux c’est d’utiliser les deux si on se contente de savoir de quoi parle le texte, mais pour en toute sa finesse, il faut se creuser les méninges.

2 J'aime

Même chose, j’utilise Deepl systématiquement depuis des mois, et je le trouve bcp plus « confortable » à utiliser que Google

Je l’utilise essentiellement pour vérifier que ce que j’ecris en Chinois fait sens : si la traduction française ne ressemble vraiment à rien, je continue d’expérimenter avec la forme de la phrase, l’ordre des composants grammaticaux, je change un mot par un synonyme et petit à petit je « sculpte » mes phrases comme ça.

Ça m’a aidé au point que je l’utilise de moins en moins pour des phrases simples, et récemment plutot pour verifier des structures un peu plus complexes

Évidemment c’est qu’un outil (tous imparfaits) parmi d’autres mais je pense qu’avec la bonne méthode il peut vraiment se transformer en assistant d’apprentissage

Par contre j’ai pas compris l’histoire de limite, je l’utilise non stop sur iphone, ipad et ordi (onglet bloqué ou lien transformé en appli) on m’a jamais demandé de payer

2 J'aime

Je ne sais pas si ça existe mais je n’ai jamais trouvé le son dur DeepL
Pour ce faire j’utilise SayHi. Gratuit ET performant.

1 J'aime

J’ai également testé les 2! Franchement, au départ, je n’étais pas convaincue par DeepL alors que ma correspondante me fait des traductions de chansons chinoises avec. Du coup, j’ai quand même poussé un peu le truc et au final je l’ai trouvé bien.
Comme tout outil de traduction, je reste prudente, et quand j’ai un doute je croise avec google.
Ce qui manque à DeepL pour moi c’est le pinyin.

1 J'aime

J’ai entendu parler de 法语助手 par une de mes amies chinoises, et ça confirme ce que tu dis : elle le trouve formidable !
Je n’ai pas vraiment testé cette appli. Il me semble que c’est surtout utile pour des Chinois apprenant le français que l’inverse, mais je peux me tromper…

2 J'aime

C’est vrai, ce sont surtout les chinois qui l’utilisent dans leur quotidien. Mais depuis que je l’ai essayé, je l’ai trouvé indispensable aussi pour les français et l’utilise quotidiennement :slight_smile:

1 J'aime

Je rajoute un petit commentaire pour l’avoir utilisé un maximum pour des trads anglais-chinois. Eh bien ce que je me suis aperçue c’est que de l’anglais => chinois la traduction est plutôt très bonne et inversement. Par contre français => chinois je ne peux pas en dire autant! Donc si vous êtes fluent en anglais, c’est une bonne option :wink:

1 J'aime

C’est bien possible, ce que tu dis !
En fait, c’est même assez logique, car Deepl est basé sur de l’intelligence artificielle en apprentissage permanent : plus le temps passe, plus Deepl s’améliore, au fur et à mesure que l’équipe qui travaille dessus lui donne à manger de nouveaux éléments (pour affiner ses capacités de traductions en contexte). Et bien entendu, tout ce qui touche à l’anglais est prioritaire, et je suis sûr qu’il y a plus de gens reliés à Deepl qui travaillent sur l’amélioration du secteur anglais/chinois que sur le secteur français/chinois. D’où la différence de progression qualitative dans les traductions…

Sinon, comme tu le disais dans un précédent message, ce qui manque sur Deepl c’est le pinyin, et là, Google trad. est effectivement très utile en complément ! :slightly_smiling_face:

2 J'aime

Je te rejoins complètement Samuel! Merci pour cet éclairage.
Au passage je n’ai tjrs pas réussi à regarder the Writer’s odissey!