Mémoriser les tons en se racontant des histoires

大家好。Tout d’abord merci à Alex pour ses précieux conseils et ses techniques d’apprentissage des caractères, des tons, de la prononciation… C’est vraiment précieux !

Je voulais juste partager avec vous ma technique de mémorisation des tons qui rejoint celles préconisées par Alex.

Le mieux c’est de donner un exemple :
Prenons 超市 (chao1shi4) « Supermarché » j’imagine un petit personnage qui s’amuse à faire un long dérapage dans les allées d’un supermarché et s’arrête net devant le rayon qui l’intéresse et ça donne donc : « chaaaaooooooo Shi ! »

Autre exemple : 简单(jian3dan1) « facile » je vois un quelqu’un posé à une table devant un problème. Il fronce les sourcils en examinant le sujet (le symbole du 3e ton) et se rend finalement compte que le problème est lisse, sans aspérité (1er ton) et donc facile.

Au final je m’amuse beaucoup à me raconter plein de petites histoires et le plus drôle c’est que ça marche :stuck_out_tongue:

8 J'aimes

chaaaaooooooo Shi !
可爱,嘻嘻

J’adore ta technique Menglong :smiley:

Moi aussi pour la mémorisation des tons, j’aime bien rajouter des formes ou des mouvements dans mes histoires. Par exemple j’ai tendance à souvent associer une vallée ou une montagne au troisième ton en V.

Parfois je fais des associations avec d’autres mots qui ont la même paire de ton quand j’ai la flemme, ça marche bien aussi !

Le plus marrant c’est que pour certains caractères, ça m’arrive même de trouver une super histoire en quelques secondes ! Ça me donne l’impression d’avoir un super pouvoir, un peu comme le mec autiste dans le film Rain man qui mémorise les cartes au black jack !

1 J'aime

Super
Si tu as le temps pourquoi pas partager avec nous d autre exemple, ca nous aiderai à apprendre à creer nos propre histoire !

1 J'aime

Je le ferai volontiers mais, comme le disait @Alex , c’est sûrement mieux de s’inventer ses propres histoires pour les ancrer plus profondément dans sa mémoire…

Par exemple 旅游 (lǚyóu) : Tourisme; voyage, je vois une vallée sur l’île de la Réunion (en forme de « V » 3e ton) dans laquelle un randonneur descend et qu’il va devoir remonter pour aller au gite (2e ton)

Comme c’est un touriste 旅游者 (lǚyóuzhě) qui ne ménage pas ses efforts pour faire sa balade, quand il arrive au gite les hôtes l’accueillent à bras ouverts en lui faisant de grands signes (en forme de « V » qui représentent les bras levés, 3e ton)

Voilà et ainsi de suite pour toutes ces petites histoires qui me reviennent comme un tout petit film furtif qui ne demande pas d’effort :wink:

3 J'aimes

J’adore l’idée, c’est pile poil ce qu’il me faut :o