Organiser son temps de révision

Dans le sujet Où réviser son chinois?, Alex nous parle de faire des sessions de 50 min avec des pauses de 10. Cela peut sembler long pour certains.
Cela me rappelle la méthode pomodoro, même si celle-ci préconise de commencer par des tâches de 25 min avec 5 min de pause ; puis d’adapter selon son rythme et ses capacités.

L’intérêt ici est de préparer ses tâches et de ne faire qu’une tâche à fois. De plus, il existe des apps sur iOS et Android qui font le timer et qui bloquent les notifications durant le dit timer. Ca aide à la concentration.

2 J'aimes

Je pense que chacun a une temps de révision / pause qui lui correspond. La méthode Pomodoro marche pour certains, personnellement, ce n’est pas ma tasse de thé. J’ai un ami qui l’utilise et elle marche très bien pour lui. Libre à chacun d’expérimenter différentes techniques de productivité.

Personnellement j’utilise l’application Toggl pour savoir combien je passe de temps à faire chaque tâche dans la semaine, et ça m’aide à mieux m’organiser et à pas trop passer de temps sur des tâches et actions qui apportent peu de valeur.

Pour l’apprentissage du chinois, on peut créer plusieurs catégories, et tracker le temps d’apprentissage dans chaque domaine :

  • Révisions sur Anki
  • Formation ChinoisTips
  • Pratique de l’oral (Tandem / iTalki…)
  • Ecriture du chinois
  • Ecoute de musique en chinois
  • Regarder 全职高手, BiliBili… (haha)
  • Apprentissage actif Assimil
  • Lire des 小说 etc

On peut regrouper les activités passives dans « apprentissage passif du chinois » et les activités actives dans « apprentissage actif ». L’objectif est qu’il y ait un équilibre. Si on passe plus de temps devant 全职高手 qu’à parler chinois sur iTalki, ou faire les formations ChinoisTips c’est qu’il y a quelque chose qui cloche quelque part, haha

Je ferai une vidéo bientôt pour parler de cette gestion du temps dans l’apprentissage du chinois :slight_smile:

3 J'aimes

La méthode du pomodoro est particulièrement efficace pour les étudiants

Je dirais même que ça fonctionne super bien dès qu’on se trouve dans une activité d’apprentissage dans laquelle il faut assimiler beaucoup de connaissances

J’ai personnellement eu d’excellents résultats en utilisant cette méthode quand j’apprenais la guitare.

Car ça me forçait à rester focus sur un morceau pendant 25 minutes (ce qui est plus ou moins le délai avant que mon cerveau ne se mette à divaguer et à jouer n’importe quoi)

Pour les activités moins intensives type révision ANKI, on peut même monter à 50 minutes.

Par contre ça ne fonctionne plus du tout pour les activités créatives

Car à l’inverse de l’apprentissage, où on assimile des connaissances, dans les activités créatives on doit les produire

Par exemple pour l’écriture d’un livre, on a besoin de rentrer dans un état de « flow » mental

Le « flow » c’est cet état dans lequel on devient « super créatif ». C’est le moment ou les mots déboulent à toute vitesse dans notre esprit et où on a juste à les poser sur une feuille de papier. C’est un état difficile à obtenir.

Par exemple quand j’écris le script d’une formation, ça me prend parfois entre 20 et 30 minutes de rentrer dedans.

Donc une fois que je suis dedans, je fais tout pour y rester le plus longtemps possible et SURTOUT, je n’ai pas envie de m’arrêter toutes les 25 ou 50 minutes.

Perso pour la gestion et l’organisation de mon temps, je fais comme Jérémy et j’utilise Toggle

C’est pratique comme outil car ça permet de voir les pertes de temps inutile et d’optimiser ajuster chaque mois

Pour vous donner une idée, voici la gestion de mon temps pendant la création de la formation LECTURE PRO le mois dernier :

Pour créer la formation rapidement, j’ai utilisé la même stratégie que quand j’étais proche de vaincre un plateau d’apprentissage en chinois.

À savoir une sorte de sprint sur un mois ou je bosse tous les jours exactement le même nombre d’heures, exactement de la même manière, exactement aux mêmes endroits etc… jusqu’à ce que j’ai éclaté le plateau

Voici un rush similaire d’un mois mais en chinois cette fois (on voit mieux la monté en niveau sur ANKI)

Si j’avais eu connaissance de cet outil lors de mon apprentissage du chinois, ça m’aurait été bien pratique pour vérifier mon ratio théorie / pratique !

1 J'aime