Quel niveau faut-il pour passer le HSK 5?

Bonsoir Alex

En faisant une simulation de test d’HSK5 de 2013, je me suis rendue compte que j’avais largement le niveau pour l’avoir et même obtenir un super score. Est-ce que tu sais si le niveau du test a évolué depuis le temps ?

Après cette surprise je me demande si c’est une bonne idée d’entrer dans une université pour un programme d’apprentissage de la langue chinoise. Comme tu l’as bien dit, apprendre une langue, c’est beaucoup plus de pratique que de théorie. Je confirme cette observation vis-à-vis de mon apprentissage de l’anglais par exemple. Ce qui m’avait attiré au début, c’était que j’allais être mise dans une classe en fonction de mon niveau, mais je lis sur le forum de la bourse de l’institut de Confucius qu’il faudrait pas s’étonner de ne pas obtenir la bourse pour un programme de langue chinoise si t’as déjà un niveau d’HSK5, parce que le but même du programme est de te faire passer ce niveau. Pourtant, malgré ce niveau, je suis incapable de comprendre des news qui passent à la télé, ou de lire un journal.

En clair, sur le papier avec mon HSK5, je peux carrément postuler pour des masters enseignés en langue chinoise, ou même trouver du taff, mais quand je vois que je galère à comprendre un mail en chinois, que je demande à une amie chinoise d’y répondre, je me dis qu’il y a un soucis quelque part…

Mon but c’est de me sentir capable de ne plus avoir à utiliser une autre langue que le chinois pour vivre en Chine. Le problème du visa est carrément dans l’équation, sans ça, je ne pense pas que j’aurais chercher à postuler pour une bourse, qui apporte tout le confort de vie nécessaire. Travailler en Chine avec un visa Z, et continuer mon apprentissage du chinois en autodidacte en parrallèle est une alternative que j’envisage grandement à présent.

Qu’en penses-tu ?

2 J'aimes

Salut Sabine,

Je n’ai jamais passé personnellement le HSK5 donc je ne peux qu’estimer le niveau (je n’ai passé que le niveau 6). La dernière mise à jour du HSK date de 2012 donc le test que tu as passé est à jour.

Quelques réflexions pour t’aider à faire ton choix

  1. Si ton but est de continuer à progresser rapidement en chinois, effectivement l’université est une totale perte de temps (surtout à ton niveau). Le seul intérêt de la FAC c’est la bourse et le confort de vie qui va avec (visa/campus etc …) Du coup si tu arrives à chopper une bourse (essaye aussi du côté des bourses du gouvernement chinois) je te conseille plutôt de rejoindre un programme académique autre que le chinois. Des cours entièrement en chinois te feront beaucoup progresser et tu auras même l’opportunité de faire un stage de fin d’étude, ce qui est toujours une bonne porte d’entrée sur le marché du travail chinois.

  2. Si tu ne décroches pas de bourses, tu peux directement chercher un emploi en Chine (qui fournit un Visa Z bien sur). Ne t’inquiète pas pour ton niveau en chinois, il est largement suffisant pour travailler en Chine, de toute façon dis-toi bien que si une entreprise a besoin d’une personne qui maitrise parfaitement la langue, ils prendront directement un natif. Pour avoir été dans le même cas que toi il y a quelques années, lors de mes premiers jours dans une entreprise chinoise je ne comprenais rien (même pas un email). Mais comme tu as déjà de bonne base, tu es capable d’assimiler très rapidement beaucoup de nouveaux voc et en 2-3 mois tu te sentiras comme un poisson dans l’eau

  3. Que tu choisisses l’option 1 ou 2, dans tous les cas tu devras continuer à étudier le chinois en autodidacte pour progresser. Donc c’est surtout selon tes préférences et tes objectifs, tu es encore jeune donc personnellement j’opterais plutôt pour l’option #1 et j’essayerais d’intégrer une université dans une majeure qui m’intéresse (autre que la langue chinoise) le temps de me décider sur mon futur métier (et grappiller encore un peu de skill en chinois au passage xD)

Voilà, j’espère que ça pourra t’aider à faire ton choix :wink:

2 J'aimes

Super merci beaucoup pour ta réponse claire et rapide !
Aurais-tu des « tips » pour passer le HSK 5 ? (ton site ne s’appelle pas chinois tips pour rien haha)

La principale difficulté du HSK 5 est le temps limité par rapport au nombre de textes que tu dois lire (les textes ne sont pas vraiment difficile mais il y en a beaucoup, c’est un peu comme l’examen du TOEIC en anglais)

Une astuce : Lis une fois les questions avant de lire les textes, et entraines toi à repérer les mots clés des questions. Le but est de ne lire qu’une seule fois chaque texte pour passer le plus rapidement possible au suivant.

L’autre difficulté est le voc qui est assez conséquent pour le niveau 5 (1200+ mots à apprendre, ça pique un peu) Je te conseil donc d’abuser un maximum d’anki pour accélérer ta préparation et de zapper l’apprentissage de la prononciation. Entraine-toi juste à reconnaitre le sens des caractères (mauvais conseil si tu vise un apprentissage du chinois sur le long terme mais EXTREMEMENT efficace si tu prépares un examen type HSK qui arrive bientôt).

Si tu veux plus de conseils, j’ai écris un guide complet sur la préparation du HSK

1 J'aime

Ok merci je vais suivre tes conseils

J’ai passé le HSK5 à Pékin en 2018. Ce sont en fait 2500 mots (le nombre de mots double à chaque niveau de 150 à 5000 mots). Si tu veux, j’ai une série de tests blancs que je peux t’envoyer par Wetransfer. Si ça t’intéresse, envoie moi un message privé. Personnellement, j’ai eu pas mal recours à Memrise, au jeu de mémory sur yellowbridge et à l’application HSK online. 加油:arrow_upper_left:(^ω^):arrow_upper_right:Myriam alias 白米安

1 J'aime