Retenir les tons avec les carctères

Bonjour,

J’ai une petite méthode pour retenir les tons. Elle fera peut-être sourire, mais elle semble bien marcher avec moi.
J’essaie de retenir les tons à partir des caractères, en imaginant le ton dans l’un des trait du caractère.

Des exemples :
Pour 你 nǐ, je retient le dernier trait avec le petit crochet qui me fait penser au V du troisième ton.
Pour 好 hǎo, même réflexion à partir du dernier trait, le petit crochet.
Pour 大 dà, je retient le troisième trait descendant pour le quatrième ton.
Pour 家 jiā, je retient le quatrième trait pour le premier ton.
Pour 起 qǐ plus complexe, je retient le dernier trait.
Pour 飞 fēi, je retient le début du premier trait.
Etc…

Cela ne marche pas à tous les coups, mais on peut trouver des solutions.

Par exemple pour compter de 1 à 10 :
yī le trait du premier ton (facile)
èr pas de solution, je retient le quatrième ton.
sān facile, le premier trait.
sì je retient le quatrième trait descendant
wǔ pas de solution, je retient dans ma tête la forme du W
liù je retient le premier trait descendant
qī je retient le premier trait
bā pas de solution, je retient le premier ton
jiǔ je retient la forme du deuxième trait qui se termine en V
shí pas de solution je retient le deuxième ton.

Mais pour 是 shì, je retient de dernier trait descendant.

Voilà ma réflexion pour retenir les tons, chacun pouvant trouver sa propre solution.

Courage

3 J'aimes

Désolé de voir toutes mes fautes d’orthographe.
J’ai été trop rapide dans l’écriture de mon texte.
Encore toutes mes excuses.
Bonne soirée

Bonjour,

Comme le dit Alex dans son dernier post, j’ai réussi à associer les tons avec les caractères (enfin, pas tous).
Cependant, pour bien maitriser cela, il faut absolument dans sa mémorisation, oublier le pinyin.
Il faut uniquement penser que le ton est un trait supplémentaire du caractère. Il faut donc limiter les informations au maximum.

A++

1 J'aime