Une faute de ton, ç'est une grosse faute? Pourquoi?

Vous avez remarqué le cédille sous le « ç’est une grosse faute? ». :blush:
ça vous choque?
Et bien, moi oui.
Et c’est ce qui m’a fait comprendre l’importance des tons.
Rien de tel qu’une bonne grosse erreur bien de chez nous pour comprendre.

J’ai trouvé cette faute chez notre ami Google.
SI vous lui demandé de traduire « c’est une grosse faute », il va vous proposer « ç’est une grosse faute ».
ça ne choque pas un américain car ,pour lui, les deux lettres sont semblables.

Je sais. J’enfonce une porte ouverte.
Mais si cela va sans dire, cela va beaucoup mieux en disant. Non?

2 J'aime