Comment différencier les homonymes dans Anki

Bonjour,

J’ai suivi la vidéo d’Alex et créé le type « Chinois 3 sens ». Mon problème survient lorsque des pinyins sont identiques.

Dans certains cas comme avec wán je peux différencier les deux sans trop tricher en ajoutant (locatif) pour 完 ou (loisirs) 玩 même si ça vend un peu la mèche.

Dans d’autres cas je ne sais pas trop comment me donner un indice sans franchement tricher exemple: « zhù » 住 et 祝 (je n’en connais que deux pour l’instant :sweat_smile: ).

Bref quelle stratégie adopter pour la questionnement par pinyin sans que ce soit trop facile mais sans y aller trop au pif ?

Merci pour vos réponses !

1 J'aime

Pour les homophones, je mets du contexte avec le pinyin. Par exemple pour 事 je mets :

shì
de wǒ méi shì

Je fais comme Geoffrey, c’est-à-dire que je rajoute un exemple « très basique » dans le champ pinyin

Par « exemple basique », je veux dire inventer un petit exemple qui va te permettre de comprendre si on parle d’un nom, d’un adjectif, d’un verbe ou même d’une particule grammaticale.

Par exemple pour le complément de résultat 完, il suffit d’écrire la question 你做wán了吗 dans ton champ pinyin.

Ce n’est pas vraiment de la triche car dans la réalité, il y a toujours un contexte ou au moins, une phrase dans laquelle se trouve le mot-clé.

Par contre, il faut que cet exemple ne te donne aucune information ou indice sur la définition du mot afin de ne pas fausser l’exercice.

Par exemple pour le mot 住 (zhù) qui veut dire habiter, il ne faut pas choisir un exemple qui contient la ville ou tu habites. Sinon tu vas te souvenir du mot à partir de la ville et non pas à partir du pinyin.

1 J'aime

Aahh mais évidemment ! En fait j’étais resté bloqué (je ne sais pas pourquoi) sur l’idée de rajouter un indice … en français, mais effectivement, c’est idiot.

Me voilà débloqué :smiley:

merci Geoffrey et Alex !

Moi, j’en profite pour réviser tous les wán, tous les zhù…d’ailleurs dans mes exemples, je rajoute les deux significations pour bien mémoriser la différence d’écriture
Chacun sa méthode, il faut trouver et garder celle qui nous convient le mieux